« J’en ai perdu le compte :

C’est avec un grand plaisir et un peu d’appréhension que je reprends le chemin du terrain et du football.

C’est ma plus longue période d’absence qui se termine.

Je pensais que le football allait me manquer plus que cela.

En fait, j’ai pu faire tant de choses diverses et variées à la place que cela ne m’a pas manqué autant que je ne le pensais.

Week-end au Pays Basque, Munich, Londres , chorale, théâtre… Autant de voyages et d’activités variées qui ont permis de ne pas trop ressentir de vide le vendredi soir à l’heure où le ballon rond occupe habituellement mes esprits.

L’appréhension est due à la fois à mon niveau de forme que j’ai peu entretenu pendant ce laps de temps par manque de temps notamment.

Mais, aussi une appréhension car les échanges de mails laissent à penser que l’ambiance n’est plus la même avec peu de participants aux oppositions, peu de participants aux apéritifs et encore moins aux repas.

Certains annoncent , d’ores et déjà, leur intention de ne pas revenir la saison prochaine.

J’ai l’impression de revivre la dernière année à Mondonville…

Après, chacun doit accepter et comprendre les décisions des uns et des autres et les accepter.

Il faudra juste veiller à ce que les Sport Loisir ne comprenne pas que des jeunes et que certains anciens restent pour essayer de garder l’esprit convivial.

 

Hier soir, nous étions 10 à venir jouer. Il y avait plus de « jeunes » que de vétérans.

Les camps sont répartis par Régis. Avez-vous pensé à lui souhaiter une bonne fête et un bon anniversaire (le jour de sa fête justement ) ?

Le début de rencontre est dominé par les Multicolores qui monopolisent le ballon sans se montrer efficaces car Chris « fait du grigri » au lieu de tirer de suite.

C’est ainsi qu’après trois ou quatre belles occasions, les « chasublés » vont marquer quasiment sur leur première occasion.

C’est Thomas qui inscrit le premier but. Ce premier but est suivi par 2 autres buts de Thomas et un « litigieux » de Romain. Litigieux du fait que sa reprise était à la limite extérieure de la zone de tir.

Bon, à 4 à zéro, on n’est plus à cela près.

Parmi les buts inscrits par Thomas, il faut noter une tête sur un centre déposé par Régis sur sa tête.

Le réveil a lieu quand Thibaud inscrit deux buts pour les « sans chasuble ».

Thierry B. va marquer le cinquième but pour son camp mais, Thibaud réalise un triplé peu après.

Le joueur le plus âgé de la soirée va marquer un but aussi. Régis dont la semaine est riche en émotions : fête, anniversaire, but, fête des pères et montage de chapiteau Pinder avec les lions, les éléphants…

Si vous avez compté, on en est à 6 à 3 puis, 7 à 3 quand Styve inscrit son premier but de la soirée.

7 à 4 bientôt quand j’inscris un but sur une de mes rares montées.

Passe, contrôle, tir et but. Le football est parfois si simple.

La mi-temps est sifflée sur le score de 8 à 4 quand Thomas, encore lui, inscrit son 4ème but.

 

A la mi-temps, les deux camps en profitent pour se désaltérer. Non pas qu’il fasse chaud mais, parce qu’il n’y a pas eu de temps mort.

Nous jouons sur un demi terrain avec les bandes bleues comme repères pour les touches.

Les « Verts » proposent de changer quelque chose au niveau des équipes.

Mais, nous n’en faisons rien. De toute façon, nos adversaires sont injouables. Il faudrait, pour équilibrer, que Styve et Thomas ne soient pas ensemble. C’est eux qui nous font mal et dans notre équipe ni Fred, ni Thibaud ni moi-même ne sont au top physiquement.

 

Nous reprenons le cours du match avec la volonté de ne pas encaisser de but. La cause est entendue au but d’une minute quand Thomas reprend un ballon dans un angle impossible… Et marque.

S’en est fini de nos espoirs. Les « chasublés » obtiennent tous les contres.

Thomas et Styve s’en donnent à cœur joie sans aucune pitié.

En seconde mi-temps, nous allons faire illusion avec 2 buts de Chris, 1 but de  Thomas (qui changera de camp en toute fin de rencontre) et deux buts de ma part. Dont un but qui trompe tout le monde car le tir est placé et pas fort. Si vous avez compté, cela fait neuf buts marqués pour les « Multicolores ».

Pour nos adversaires, nous prenons un festival de contres. Des buts qui tombent à foison avec du talent et aussi de la chance quand le ballon tape les fesses de l’adversaire et rentre malgré tout.

Ainsi, Thierry va compléter un triplé, Styve va inscrire 3 ou 4 buts, idem pour Thomas. En fait, j’ai perdu le compte en même temps que j’ai perdu le moral. Je sais juste que nous avons pris 17 buts au total et que nous n’en avons marqué que 9.

Pour plaisanter, j’ai dit avoir compté que Thomas a du tirer au but 8 fois et qu’il a marqué 10 buts. Pour illustrer la réussite insolente de la soirée d’hier.

Fin de l’opposition sur un inutile mais, ultime but des « sans chasuble » qui auront bu le calice jusqu’à la lie.

 

Pour une fois, pas d’apéritif par décision de Régis qui avait peu apprécié qu’il n’y ait que 5 personnes vendredi dernier.

Ce sera pour la prochaine fois.

Pensez à vous inscrire pour le 5 juillet.

A date, pas grand monde de présent.

Si vous connaissez du monde qui souhaite venir s’amuser le vendredi soir, n’hésitez pas à en parler autour de vous.

A vendredi prochain.

Bonne semaine à tous.