« Un écart décisif :

Cela sent la reprise pour les footeux car le terrain est occupé par les jeunes du club quand nous arrivons.

Notre groupe est constitué de 19 joueurs en cette belle soirée de fin d’été.

Il fait bon même si une certaine fraîcheur sera ressentie en fin de soirée.

Une pensée pour nos absents du soir : Pascal, Romain, Styve, Thierry, Dédé et Flo dont nous attendons le retour impatiemment.

Nous délimitons l’espace de jeu dans la longueur du terrain avec les buts sur les lignes des 16 mètres 50 de chaque côté.

Je suis désigné d’office pour répartir les joueurs. J’avais pourtant l’impression de l’avoir fait il n’y a pas si longtemps.

Régis semble décidé à « faire tourner » cette responsabilité importante car elle peut conditionner les  débats.

Mon ami Mister Tic se propose pour m’aider et je l’en remercie de vive voix. Cela permet de répartir cette responsabilité d’autant plus que nous étions chacun dans un camp opposé.

La première période est déséquilibrée car les « sans chasuble » vont dominer largement leurs opposants.

A la fois par une meilleure organisation notamment au milieu du terrain et aussi parce que certains joueurs vont faire la différence.

 

Ainsi le score va-t-il évouler de 0 à 5 buts en faveur des « Multicolores » qui inscrivent des buts par Fred (un nouveau) par 2 fois, puis, une « Madjer » de Jérémie puis, un centre tir lobé de Sylvain et un ultime but en première mi-temps de Daniel Little Big Man. Les passes s’enchaînent. Les interceptions au milieu du terrain sont nombreuses.

Et quand le milieu est dépassé, la défense s’en sort avec une certaine sérénité.

Sylvain, Stephen (dans un soir où il réussit presque toutes ses passes et ses actions) Idéfix et moi-même veillons au grain avec efficacité.

Bref, les « Jaunes » n’y arrivent pas. Un déficit lié aussi au fait que le nombre et la qualité des jeunes dans chaque équipe n’est pas aussi équilibrée que souhaité.

Après, la domination provient du milieu qui ratisse les ballons avec un losange efficace que les adversaires d’un soir ne peuvent contrer.

En toute fin de première période, Francis Tic se procure une occasion de but avce un tir que Stephen, revenu dont ne sait où pour aller on ne sait où, traverse la ligne de but et contre de la poitrine le tir qui aurait fini sa course au fond des filets fictifs.

5 à 1 à la pause et une lueur d’espoir pour « les cahsublés » avec ce but. Une lueur d’autant plus lumineuse que Régis-Idéfix nous quitte à la mi-temps afin de préserver son dos.

Nous nous nous retrouvons à 9 contre 9.  Egalité numérique parfaite. Autre changement opéré en cours de rencontre avec le passage de Fred avec les « Jaunes » et d’Alexandre avec les « sans chasuble ».

 

La reprise permet d’entretenir le suspens malgré l’écart. En effet, les « chasublés » vont remonter au score petit à petit.  L’absence de Régis, la baisse de régime de Jérémy, de Sylvain et le manque d’efficacité d’Alexandre vont peser dans la balance.

La remontée au score semble inéluctable quand Cris, puis Jacques, puis Cris inscrivent des buts quasi sans opposition.

Une défense dépassée, transpercée et surpassée qui ne peut que constater les dégâts. Trop de trous au milieu et moins de pression en défense font que les opposants se rapprochent à 5-4.

C’est le moment que choisit Daniel Running Man pour donner 2 buts d’avance à son équipe.

But de Thomas pour revenir à 6-5. Le sort de la rencontre peut basculer d’un camp à l’autre.

Alexandre (le nouveau) aura l’occasion de « plier le match » mais, il réussit le plus difficile : mettre en six mètres, pas un mais deux ballons, voués à finir au fond des filets. Pas grave ! On est là pour s’amuser.

Daniel RM inscrit son deuxième but qui semble décisif avec un score de 7 à 5 avec quelques minutes à jouer.

Ultime sursaut des « Jaunes » qui marquent par Mika d’un plat du pied tranquille.

Ce sera le but final et une victoire par 7 à 6 des «Multicolores » qui finiront fatigués par les efforts produits en seconde période.

Un match qui s’est joué en première période avec l’efficacité des « sans chasuble ».

Un écart de 4 buts qui s’est avéré déterminant et décisif.

 

Forcément la douche a été bénéfique pour tous.

Le « coup à boire » (CAB) se fait dehors sur l’instigation de Stephen notre ami canadien.

Ce dernier nous fait part de ses premières expériences de buveur et de ses deux infractions à la législation sur l’âge minimum pour boire de l’alcool au Canada. C’est pas joli joli Stephen !

Sinon, réflexion et proposition à venir pour un repas d’après match d’ici à la fin du mois.

Pensez à répondre rapidement à Régis afin de lui indiquer si vous êtes là ou pas.

Bonne semaine à tous.