« Retours tonitruants pour Mister Tic et Micka :

Nous nous retrouvons à quatorze en ce vendredi soir un peu chaud après une belle journée ensoleillée.

C’est Régis qui compose les équipes avec un bon dosage qui va permettre que l’opposition reste équilibrée durant quasi toute la rencontre.

Un mixage de jeunes et d’anciens pour essayer d’équilibrer les forces (et faiblesses en présence).

Le démarrage est favorable aux joueurs avec les chasubles jaunes qui marquent par Micka et Thomas.

2 à 0 au quart d’heure de jeu avec deux beaux mouvements se terminant par deux buts.

Loin de prendre son envol au tableau d’affichage virtuel, c’est un sursaut auquel nous avons droit.

Johan , bien lancé, grille la politesse à Mister Iron Maiden. Sans aucun respect pour son grand âge, il laisse notre défenseur central sur place. Cela s’est joué sur le contrôle car à la course, pas grand monde ne peut rivaliser avec la rapidité des jeunes présents des deux côtés.

2 buts à 1 désormais puis, bientôt 2 partout quand Daniel Running Man égalise. Une belle action mais, un tir assez pourri qui rebondit sur la base du poteau et rentre mais, efficace puisqu’il termine au fond des filets.

Commence alors le show de Mister Tic. Ce dernier officie au centre de l’attaque des « Multicolores » et est de retour après quelques semaines d’absence liées à une forte activité extra footballistique. Son compère Tac est présent aussi. Et il est défenseur avec les « Jaunes ». Chacun des comparses du mythique duo Tic et Tac fait partie d’une équipe différente. Forcément, cela chambre un peu. Francis semble affuté avec ses 3 kilos en moins et Pascal semble à futaies avec les chaussettes baissées tel un bûcheron prêt à couper du bois dont on fait les attaquants.

Mister Tic reprend, de près, un bon centre à ras de terre suite à un bon mouvement des « sans chasubles ». 3 à 2 pour ces derniers et des félicitations pour ce but même de la part des adversaires. Notons le grand fair play des «chasublés ».

Ces derniers sont un peu vexés et égalisent par Thomas à 3 partout. Mais, Mister Tic frappe pour la deuxième fois pour redonner l’avantage à son équipe. Qu’à cela ne tienne Micka égalise à 4 partout.

Nouveau but et triplé-et non hat trick ou coup du chapeau-pour le légendaire attaquant. Toujours aussi efficace notre ami Tic qui donne l’avantage à son camp pour 5 à 4.

Egalisation de Styve juste avant la mi-temps. 5 partout donc.

 

Cette dernière réalisation permet de mesurer que les équipes sont assez équilibrées (félicitations à Régis) et, du coup,  aucun changement ou nouvelle composition n’est décidée. Les équipes restent à l’identique pour la seconde période.

Cette dernière se déroule avec de longues minutes sans but.

Chaque équipe se crée des opportunités à tour de rôle sans réussite.

Les organismes sont assez  fatigués avec des espaces entre les lignes qui se créent.

Il y a quasiment 30 mètres d’écart entre les lignes. Ce qui est beaucoup surtout si l’on joue sur une moitié de terrain dans la largeur.

Bref, un peu de fatigue et moins de précision aboutissent à des situations inexploitées.

Au final, l’équipe des « Jaunes » arrivent à tenir plus le ballon et à se montrer plus réaliste.

Ainsi en deuxième période, Chris puis, Styve puis, Micka (triplé aussi donc) vont augmenter le capital but des « chasublés ».

Les « sans chasuble » vont se procurer des occasions sans scorer. Styve est descendu d’un cran pour s’économiser et Pascal Tac est monté en attaque.

Victoire finale par 8 à 5 des « Jaunes » avec un Micka affûté et auteur de plusieurs buts depuis le début de la saison.

Les 6 kilos perdus pendant les vacances plus la pratique intensive de la course à pied y sont pour quelque chose.

Tac aura fait une rentrée des plus honorables avec une langue bien pendue au départ pour finir par une langue bien pendante à la fin du match.

Régis (problème au gros orteil) et Styve (douleur dans le dos) sortiront plus tôt que les copains pour s’éviter des soucis potentiels plus importants.

Au final, match assez équilibré sur toute la partie et les 3 buts d’écart ne reflètent pas spécialement le réel écart entre les deux camps.

C’était la reprise pour quelques uns des participants et cela s’est vu. On peut supposer une montée en puissance.

 

La douche toujours bienvenue, entrecoupée par des échanges avec le président de Cornebarrieu, est appréciable.

Le « coup à boire » d’après match est l’occasion pour Pascal de découvrir les cadeaux qu’il a gagné dans le cadre du concours de pronostic de la coupe du monde Fifa 2014.

Nombre de gadgets sympathiques, utiles et ludiques avec un « zizi sauteur » qui fera délirer plus d’un des participants de l’after match.

Une idée de jeu est proposée à Pascal avec la possibilité de séduire une jeune femme avec cet ustensile.

Il faut appuyer sur le Zizi sauteur qui saute et avance en aveugle. C’est assez subtile comme concept pour emballer une fille…

Comme dirait Jean-Marie Bigard : « laissez-vous d’abord pénétrer par l’idée ».

Un repas sera proposé d’ici la fin du mois par Régis. Pensez à répondre car il n’y aura de repas que si nous sommes au moins 10 à être présents.

Bonne semaine à tout le monde.